[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Aux Etats-Unis, de plus en plus d’Etat ont légalisé la consommation de weed à “usage récréatif”, dont l’Oregon, l’Alaska et bientôt le Vermont. Microsoft l’a bien compris : cette drogue douce n’est pas prête de disparaître du territoire américain.

C’est pourquoi la multinationale américaine vient de nouer un partenariat inédit avec une start-up KIND Financial, dont le travail consiste à fournir des logiciels pour traquer le cheminement des plantes de cannabis, des plantations jusqu’à la vente. L’objectif est d’éviter que la marchandise ne se retrouve sur le marché noir.

Microsoft investit dans le cannabis

Microsoft investit dans le cannabis

“Personne ne peut prédire le futur de la légalisation du cannabis, en revanche il est certain que le cannabis légal sera toujours sujet à des règles très strictes, comme le tabac ou l’alcool, et KIND Financial est fier d’offrir aux gouvernements et aux agences de régulation les outils et la technologie pour surveiller la conformité du cannabis à la loi”, a déclaré le pdg de la start-up, David Dinenberg, dans un communiqué le 16 juin dernier.

Comme l’a rappelé Rue89, plusieurs nouveaux Etats devraient voter en faveur de la légalisation du cannabis à des fins récréatives à l’automne. Il n’est donc pas étonnant que des entreprises se lancent sur cet immense marché, encore peu exploité. Microsoft est toutefois la première grande entreprise à investir dans cette économie.