[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Alors que les élections américaines approchent à grand pas, la question de la légalisation de la weed marijuana bio ravive les débats outre-Atlantique. Un tel projet serait à l’ordre du jour dans au moins cinq États, dont la Californie.

Comme à leur habitude, les membres de la classe politique – y compris la candidate à la primaire républicaine Carly Fiorina – répandent l’idée que la weed marijuana bio est une drogue « passerelle » dont la consommation inciterait à découvrir d’autres produits stupéfiants. Pourtant, de nombreuses études tendent à montrer que cette théorie est incorrecte – le cannabis bio aiderait les accros à se désintoxiquer des drogues dites « dures ».

Cigarette de cannabis marijuana biologique

Cigarette de cannabis marijuana biologique

Si, à première vue, l’idée de la passerelle n’est pas idiote – après tout, les fumeurs de weed ont 104 fois plus de chances de consommer de la cocaïne que les non-fumeurs – les scientifiques rappellent à l’envi que corrélation ne veut pas dire causalité. Par exemple, le nombre de personnes tuées par des chiens chaque année est corrélé de manière quasi parfaite à la croissance des achats en ligne lors du Black Friday. Sinon, on a également noté que l’augmentation des diagnostics d’autisme est fortement corrélée à celle de la vente de nourriture bio. Il est pourtant peu probable que l’achat massif de galettes de riz ait quelque chose à voir avec la détection d’un trouble comme l’autisme. Au contraire de la causalité, la corrélation peut découler d’un simple hasard.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*