[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Etat leader dans les produits biologiques ou, plus récemment dans la prévention contre l’anorexie et les mannequins trop maigres, l’Etat hébreu entend à présent devenir leader en matière de cannabis bio marijuana médical. Bien qu’Israël soit déjà considéré comme un des Etats les plus avancés au monde en la matière, des recherches plus poussées ont été commandées.

Le cannabis biologique une plante médicinale utilisée depuis des millénaires pour ces propriétés thérapeutiques

Le cannabis biologique une plante médicinale utilisée depuis des millénaires pour ces propriétés thérapeutiques

Si le cannabis bio non médical en provenance notamment du Liban est une chose assez répandue en Israël, mais illégale – une parlementaire avait proposé il y a trois ans de légaliser le cannabis bio, sans succès – le cannabis bio médical est quant à lui déjà autorisé dans plusieurs cas en Israël. Toutefois, pointant quelques écueils, le ministère israélien de la santé a commandé une étude approfondie à l’Institut israélien national pour la recherche de la santé, a rapporté le quotidien Haaretz. Etude qui sera menée sur deux ans et qui visera à comprendre les effets, positifs et négatifs, du cannabis bio dans un milieu médical. Beaucoup des recherches importantes effectuées sur le cannabis bio ont été menées par des institutions israéliennes. Seuls 20 médecins seraient actuellement autorisés à prescrire du cannabis bio en Israël, l’étude pourrait faire augmenter ce nombre. L’an dernier, un rapport notait que les prescriptions avaient augmenté de 30%.
Il semble en effet que, ces dernières années, le cannabis bio médical, qui n’avait auparavant pas pénétré le milieu médical, soit devenu plus populaire et accepté en Israël. Actuellement 15 000 patients – ce qui constitue un chiffre non négligeable dans un pays de seulement 8 millions d’habitants – sont officiellement déjà traités au cannabis bio. Le ministère de la santé approuve en outre d’ores et déjà 50 personnes par semaine pour un traitement. Il y a cependant « beaucoup de choses que nous ne savons pas à son propos, » a néanmoins expliqué Pesach Schwartzman, professeur en médecine à l’université Ben Gourion du Néguev et responsable de l’étude. Si l’enthousiasme et la volonté de développer la cannabis bio médical sont présents en Israël, les médecins reconnaissent que de nombreuses lacunes existent actuellement dans les traitements donnés et que l’emprise du cannabis bio dans un milieu médical n’est pas encore parfaitement connue. C’est ce que devra découvrir l’étude.
Les médecins cherchent effectivement à améliorer leurs connaissances et celles du patient sur le cannabis bio médical, notant qu’on ne connaît pas encore tous les effets positifs et négatifs du cannabis bio ni la dépendance potentielle qu’un traitement pourrait causer et les raisons pour lesquelles certains patients arrêtent leur traitement. Le cas de crises psychotiques chez les personnes préconditionnées aux maladies mentales a notamment été soulevé. L’étude devra déceler tous les avantages et les inconvénients du cannabis bio médical et décider alors de l’étendre – ou éventuellement de restreindre, ce qui est moins probable – en Israël, et de quelle façon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*