[Total : 0    Moyenne : 0/5]

D’après une étude menée par le Dr Joey Rottman, associé médical de Intergr8 Health à Burlington (Massachussetts USA), le cannabis apaiserait les nausées et vomissements pendant la grossesse…
Une étude américaine, menée par le Dr Joey Rottman spécialiste en gynécologie obstétrique et relayée par le magazine parental en ligne Sheknows, démontre certaines vertus que pourrait avoir le cannabis bio marijuana pendant la grossesse.

Révélation étonnante dans un pays où la marijuana est prohibée dans de nombreux états. Et pourtant, elle serait bel et bien utilisée par les femmes enceintes pour diminuer les nausées sévères et la douleur, surtout lorsque les femmes souffrent d’hyperémèse gravidique (forme de nausées grave qui peut mener à une hospitalisation). Le Dr Joey Rottman affirme même que “dans plusieurs cas, le cannabis est plus sécuritaire que la médication sous ordonnance. Il faudrait faire tomber les tabous sur le cannabis, il n’est pas plus dangereux, voire moins que l’alcool qui lui est légal. Les enquêtes menées sur cette substance sont faussées : souvent, les résultats combinent l’usage du cannabis et la consommation d’alcool simultanés. Mais fumer ne veut pas dire boire en même temps !”.

Space cake, gâteau de cannabis biologique

Space cake, gâteau de cannabis biologique

L’usage du cannabis enceinte ?

Quelques femmes disent “oui” et n’hésitent pas à faire tomber les préjugés. L’une d’elles, originaire de l’Iowa, s’exprime à ce sujet : « Je vous assure que si j’ai un deuxième bébé et que je souffre encore d’hyperémèse gravidique, j’essayerais le cannabis pour voir si ça fonctionne vraiment mais dans un brownie ou un cookie ». Et certains spécialistes de la santé partagent aussi cet avis, même si ce n’est vraiment pas la majorité. Une mère texane qui a essayé cette méthode raconte : « On ne fume absolument pas, on consomme le cannabis grâce à un vaporisateur. La marijuana est chauffée à très haute température dans un sac avec un trou pour la bouche afin d’inhaler. Depuis que j’ai essayé, je n’ai plus de nausées et j’ai retrouvé mon appétit ! Mon anxiété a baissé, je ne panique plus pour rien et je profite de mes autres enfants pleinement. »

D’après lui, la vaporisation de cannabis serait donc la meilleure solution et reste mieux qu’une hospitalisation ou que certains médicaments qui peuvent être dangereux mais dans certains cas seulement ! Il ne faut pas tout confondre. Le Dr Rottman dénonce le peu d’études sur les bienfaits médicaux de la marijuana : « il n’y a pas assez d’études qui soutiennent la consommation de marijuana dans un cadre médical, car les recherches sont très chères et peu de compagnies pharmaceutiques veulent les financer. En effet, il n’y aurait pour elles aucun retour sur investissement ». « Si vous entendez qu’une femme enceinte consomme du cannabis, ne la jugez pas trop vite ! C’est peut-être la meilleure solution pour elle », conclut le Dr Rottman.
Et vous, que pensez-vous de cette étude ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*