[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Un journaliste du magazine Vice a enquêté sur une question insolite mais qui revient souvent dans les forums de discussion : Pourquoi les aisselles dégagent parfois une odeur de cannabis ? …

Un journaliste du magazine Vice a enquêté sur une question insolite mais qui revient souvent dans les forums de discussion : Pourquoi les aisselles dégagent parfois une odeur de cannabis ?

« Pourquoi mes dessous de bras sentent-ils le cannabis ? » Cette question qui peut prêter à rire est récurrente dans les forums de discussion. Nathan Thompson, journaliste chez Vice, a lui-même expérimenté ce phénomène et a décidé de mener l’enquête auprès de scientifiques. « Ma copine respirait mon torse et a dit : “eh, tu sens la skunk”. J’ai reniflé mes aisselles – elle avait raison », se remémore-t-il.

odeur-de-cannabis-aisselles

Matan Shelomi, chercheur en écologie chimique à l’Institut Max Planck, a accepté de partager ses connaissances sur le sujet, et a comparé différentes études sur les composés chimiques du cannabis et de la transpiration humaine. En tout, 233 composés chimiques composent la marijuana, et 100 composent la transpiration. En les comparant, le chercheur a découvert que marijuana et transpiration partagent 11 composés chimiques.

Un journaliste du magazine Vice a enquêté sur une question insolite mais qui revient souvent dans les forums de discussion : Pourquoi les aisselles dégagent parfois une odeur de cannabis ?

« Pourquoi mes dessous de bras sentent-ils le cannabis ? » Cette question qui peut prêter à rire est récurrente dans les forums de discussion. Nathan Thompson, journaliste chez Vice, a lui-même expérimenté ce phénomène et a décidé de mener l’enquête auprès de scientifiques. « Ma copine respirait mon torse et a dit : “eh, tu sens la skunk”. J’ai reniflé mes aisselles – elle avait raison », se remémore-t-il.

Matan Shelomi, chercheur en écologie chimique à l’Institut Max Planck, a accepté de partager ses connaissances sur le sujet, et a comparé différentes études sur les composés chimiques du cannabis et de la transpiration humaine. En tout, 233 composés chimiques composent la marijuana, et 100 composent la transpiration. En les comparant, le chercheur a découvert que marijuana et transpiration partagent 11 composés chimiques.

« Il semble que certains des composés les plus fortement associés à l’arôme distinct de la marijuana se trouvent aussi dans les chaussettes de gym », a ironisé Matan Shelomi au magazine. Pour lui, la transpiration dont l’odeur se rapproche le plus de celle du cannabis est la sueur venant des glandes apocrines, celle qui se trouve au niveau des aisselles et dans la région des parties génitales.

Un autre chercheur, Justin Fischedick de la Washington State University, a mis en avant un autre élément. Pour lui, la cause est à trouver dans les terpénoïdes, des composés organiques de plantes qui sont aussi présents dans la transpiration.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*