[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Cannabinoïdes synthétiques, appelés ‘mélange d’épices’ (‘Spice’): vendus comme alternatives légales pour le cannabis bio marijuana; mais effet psychoactif beaucoup plus fort que le cannabis « naturel » Plus puissants, plus addictifs et surtout très faciles à commander sur internet, les cannabinoïdes de synthèse – ou cannabis 2.0 – ont fait une entrée fracassante sur le marché des drogues, et la dangerosité de ces nouvelles substances chimiques a de quoi inquiéter.

Le cannabinoïde synthétique JWH-018, un ingrédient du «Spice» vendu par des boutiques en ligne sur internet

Le cannabinoïde synthétique JWH-018, un ingrédient du «Spice» vendu par des boutiques en ligne sur internet

Elles s’appellent Spice, K2, Aroma, Mr Smiley, Zohai, Eclipse ou encore Blaze ou Black Mama. Ce sont de nouvelles drogues de synthèse, apparues il y a quelques années, ayant trouvé le moyen de contourner la loi. Ces cannabinoïdes synthétiques sont des substances chimiques créées en laboratoire qui reproduisent les effets du THC, le principe actif du cannabis. Sous forme de poudre ou pulvérisées sur des herbes aromatiques, elles peuvent être 100 fois plus puissantes que leur homologue végétal. Et se retrouvent en vente libre sur le net au nez et à la barbe des autorités. Se présentant comme de l’encens, le Spice est lui interdit à la vente en France depuis 2009. Mais les cannabinoïdes de synthèse profitent du flou juridique existant. Selon un article paru dans le Journal du Dimanche en juillet dernier, seules trois formules sur plusieurs dizaines connues sont ainsi interdites. Et ce alors que de nouvelles formules apparaissent chaque mois sur le marché, souvent vendues comme parfum d’intérieur, herbes à brûler ou sels de bain. Ainsi, selon le JDD, près de 700 sites internet effectuent des livraisons en Europe.

DESCRIPTION DES CANNABINOÏDES SYNTHÉTIQUES

Catégorie : perturbateur (modifie les perceptions). Présentation : mélange d’herbes odorantes séchées et de différents cannabinoïdes synthétiques (molécules apparentées au THC, non-dévoilées sur la liste des ingrédients). Mode de consommation : fumé, aussi en infusion. Début de l’effet (fumé) : en quelques secondes. Durée (fumé) : de une à trois heures. Unité de mesure : gramme (sachet de 2 ou 3,5 g). Illégal en Autriche, Allemagne, France, Russie, au Chili, etc. Actuellement, il y a très peu de connaissances scientifiques sur ces produits comme sur leur aspect sécuritaire, leur toxicité, leurs conséquences à long terme, etc. Les cannabinoïdes synthétiques présentent un potentiel de dépendance et une consommation régulière peut entraîner de la tolérance (besoin d’en prendre plus pour obtenir le même effet). Un usage régulier peut entraîner une toux chronique, d’autres dommages aux poumons et à la gorge ainsi qu’affecter la motivation, la mémoire, le niveau d’énergie et l’humeur. Déconseillé particulièrement aux personnes souffrant de problèmes cardiaques, de diabète, d’anxiété, ayant une santé mentale précaire ou des troubles du sommeil.

EFFETS RECHERCHÉS

Bien-être, détente, socialisation, introspection, fou rire. Changements des perceptions et de la pensée, créativité. Stimulation de l’appétit (conséquence de l’hypoglycémie), soulagement des nausées et des vomissements.

SI TU CONSOMMES DES CANNABINOÏDES SYNTHÉTIQUES, EFFETS DÉPLAISANTS ET RISQUES

Évite les mélanges, ils sont plus particulièrement risqués avec d’autres perturbateurs comme les champignons magiques, la salvia, la kétamine, le LSD, le PCP, etc. (imprévisibilité des résultats). Commence avec des petites quantités et attends les effets avant de poursuivre : le contenu d’un sachet peut varier considérablement en teneur de cannabinoïde synthétique et les effets peuvent être plus intenses et plus longs que le cannabis. Reporte les tâches et les activités complexes ou risquées et laisse quelqu’un de sobre conduire à ta place. Sécheresse de la bouche, yeux rouges. Maux de tête, étourdissements, nausée, vomissements. Augmentation du rythme du cœur, palpitations. Diminution de l’attention et des réflexes, somnolence. Anxiété, confusion pouvant s’intensifier jusqu’à la paranoïa, attaque de panique. À dose importante ou chez une personne vulnérable psychologiquement : risque de psychose toxique. Peut précipiter le déclenchement d’un problème de santé mentale chez une personne prédisposée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*