[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Des tests d’autodépistage sont désormais disponibles chez 3 000 buralistes, au tarif de 3,50 euros. Selon les chiffres officiels, plus de 4,5 millions de Français sont fumeurs occasionnels.
Des tests permettant l’autodépistage du cannabis bio marijuana sont désormais en vente dans les bureaux de tabac, en phase d’essai chez 3 000 buralistes, a annoncé mercredi Marc Elie, le gérant de la société Elicole, qui fabrique les tests.

Test salivaire pour détecter le THC du cannabis

Test salivaire pour détecter le THC du cannabis

Le test, qui sera vendu au prix maximal de 3,50 euros, «C’est un engagement des buralistes», précise Elie, s’adresse avant tout aux fumeurs occasionnels, afin de leur permettre de savoir s’ils sont toujours sous l’influence de la THC, la substance psychotrope du cannabis dont l’élimination de l’organisme peut prendre plusieurs jours. «Le cannabis est illégal et peut être dangereux pour certaines personnes. Mais il y a, selon les chiffres officiels, plus de 4,5 millions de fumeurs occasionnels en France, il faut en tenir compte», explique Marc Elie, dont la société est spécialisée dans la prévention des addictions en milieu professionnel.

100 000 TESTS ET 3000 BUREAUX DE TABACS À L’ESSAI
L’entreprise, installée à Montpellier, a lancé ces derniers jours une phase d’essai de 100 000 tests dans 3 000 bureaux de tabac sur l’ensemble du territoire. «Mais, assure Elie, devant le succès, on va en fabriquer 500 000 autres, on reçoit des commandes de partout». Il s’agit de tests urinaires, différents des tests salivaires utilisés par les forces de l’ordre. «Il ne s’agit pas de se faire de l’argent mais de mettre à disposition un outil. Cela nous permet également de donner du travail à une centaine de détenus de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), qui sont bien souvent là à cause du cannabis justement», précise Elie.

Selon la Sécurité routière, les conducteurs positifs au cannabis représentent 13,4 % des accidents mortels. En cas de contrôle, un automobiliste présentant des traces de THC est passible de 4 500 euros d’amende, d’un retrait de 6 points sur le permis et de deux ans d’emprisonnement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*