[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Il s’agit d’un article de Dominique Broc, président-fondateur d’un cannabis bio marijuana social club français.

Dans cet ouvrage il y explique 11 bonnes raisons de vaporiser du cannabis biologique plutôt que de le consommer sous forme de joints où par le biais d’autres accessoires qui nécessitent une combustion. Retrouvez son article ci-dessous!

Pourquoi vaporiser ?

La plupart du temps le cannabis bio est fumé. C’est le moyen le plus simple, le plus convivial et le plus rapide pour en obtenir les bénéfices. Mais c’est aussi le mode de consommation le plus nocif surtout en cas d’usage intensif. Parce qu’inhaler une fumée est toujours nuisible pour le système respiratoire et celle du cannabis bio ne fait pas exception. D’autant qu’on le mélange généralement à une drogue dure qu’est le tabac. La fumée de cannabis bio dégage trois fois plus de goudrons que celle du tabac et cinq fois plus de monoxyde de carbone. De plus, la fumée du joint est de température plus élevée et souvent inhalée plus intensément et plus longtemps, ce qui est inutile, un simple passage dans les poumons étant tout aussi efficace.

Avec le développement de l’usage médical du cannabis bio est apparu tout un tas de nouveaux outils destinés à consommer plus sain en préservant ses poumons.

Le vaporisateur surement ma meilleur façon de consommer du cannabis bio thérapeutique

Le vaporisateur sûrement la meilleure façon de consommer du cannabis bio thérapeutique

Les vaporisateurs

Mais une fois que la combustion et le tabagisme sont devenus une habitude, la vaporisation n’apparaît peut-être pas d’être la façon la plus attractive pour utiliser des plantes comme le cannabis biologique. Peut-être ne pouvez vous pas vous imaginer en train d’inhaler par l’intermédiaire d’un tube de plastique, ou d’un ballon, branché à un appareil électrique. Mais, une fois essayée, il est difficile de nier les avantages de la vaporisation comparés à la combustion avec ou sans tabac. Nous en avons trouvé onze :

1- Plus de cendriers malodorants, pipes collantes, bongs obstrués ou doigts et dents teintés. Après avoir été vaporisé, le résidu de la plante au petit nom de zaptar, est une poudre brune, sans odeur, qui peut facilement être éliminée.
2 – Plus de fumée dans votre pièce. Directement après l’expiration, la vapeur aromatique peut être sentie par une personne assise à proximité, mais ne reste pas longtemps. La vapeur ne provoque pas de toux ou aucun des autres effets secondaires que la fumée donne. L’odeur n’imprègne pas les vêtements, ni les revêtements ou meubles de votre maison.
3- La vaporisation est beaucoup plus saine que la combustion. Vous avez besoin de moins d’herbes pour un effet identique. Et parce que la vapeur n’irrite pas les poumons, vous pouvez l’inspirer, ce qui facilite une plus grande absorption de ses composants actifs. De nombreux vaporisateurs chauffent l’herbe seulement quand vous l’inhalez, donc rien « partira en vapeur » entre les bouffées.
4 – La vaporisation est beaucoup plus efficace que la combustion mêlée au tabagisme . Les avantages de la vaporisation ne sont pas seulement pour la gorge et les poumons, mais aussi pour tout le corps. Du goudron, des gaz toxiques, des particules radioactives et de nombreux radicaux libres sont tous absents ou réduits de manière significative, suivant la qualité du vaporisateur.
5 – Facile à gérer et à doser. Le cannabis médicinal biologique est plus facile à mesurer lorsque qu’il est vaporisé que fumé: simplement inhaler jusqu’à ce que vous ayez atteint le niveau de soulagement souhaité. Un thé ou un comprimé ne donne pas des effets immédiats, et la dose peut s’avérer être trop élevée ou trop faible. La vaporisation donne l’effet immédiat comme la combustion, mais sans les effets secondaires négatifs de la fumée elle-même et surtout sans les poisons présents dans le tabac. Avec les vaporisateurs à température modulable (volcano entre autres) il est possible de varier les effets et ainsi de choisir, selon la température, entre un effet plutôt cérébral ou plutôt relaxant.
6 – Mode de consommation plus discret, car l’odeur est très légère, ne ressemble pas à celle d’un joint, et ne va pas loin. Soyez prudent quand même!
7 – Aucun feu n’est impliqué. Fini les trous de boulettes… D’autres risques d’incendie sont également éliminés.
8 – Régalez-vous de l’arôme naturel de la plante non-brûlée. Bien que certaines herbes sentent très bons quand elles sont brûlées (c’est la raison pour laquelle des bâtonnets d’encens non allumés sentent très différemment de la fumée qu’ils produisent), beaucoup de gens préfèrent l’arôme naturel de la plante elle-même.
9 – Plus de tabac. Même si un joint peut en effet être un moyen efficace d’administration de cannabis bio, il est en général mélangé avec du tabac (qui aide à le garder allumé). Un bon vaporisateur est tout autant efficace qu’un joint, et donc vous n’avez vraiment plus besoin d’utiliser du tabac qui rend dépendant.
10 – L’usage médical des vaporisateurs, est aujourd’hui reconnu et est couramment utilisé au Canada et aux États-Unis comme accessoire de santé. Avec un vaporisateur chez vous, vous vous donnez aussi un moyen de soigner pas mal de maux grâce à la phytothérapie et à l’aromathérapie, sans avoir un recours systématique aux médicaments conventionnels de l’industrie pharmaceutique. De nombreuses plantes médicinales sont consommables par vaporisation. Vous trouverez les caractéristiques de ces plantes sur internet ou dans des ouvrages spécialisés.
11 – Investir dans un vaporisateur de qualité est un placement durable : certes encore coûteux, mais très vite amorti grâce aux économies qu’il vous fera faire (plus besoin de tabac et de feuilles, beaucoup moins d’herbe….moins de problème de santé etc…) N’oubliez pas que votre santé n’a pas de prix!!


2 Comments

  1. Posted mai 15, 2014 at 8:52 | Permalink

    Les raisons de quitter le joint pour le vaporisateur à cannabis sont nombreuses. Mais la préservation de notre santé reste la première de toute. Eviter le goudron et le monoxyde de carbone liés à la combustion, ainsi que les 4000 additifs toxiques du tabac n’est pas une mauvaise chose pour notre corps 🙂

  2. Jules
    Posted février 3, 2015 at 9:46 | Permalink

    On sait que la toxicité est moindre avec un vaporisateur mais est-ce que les effets thérapeutiques et récréatifs sont aussi présents qu’avec un joint ?

    Merci de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*